Tsunami sur la blogosphère survivantiste ?

Si nous croyons à la survie du Pape Paul VI jusqu’à nos jours, les membres de ce collectif n’ont jamais fait dépendre leur croyance à cette survie, de l’existence d’un (prétendu) sosie.

Comme nous l’avions exprimé dans l’avant-propos de ce blog, lors de sa création, chacun de nous a reçu des signes assez clairs en ce sens. Ces signes (personnels) ne sont pas nécessairement communicables. Selon nous, il y aurait matière à contrister le Bon Dieu si ce n’est à L’offenser, si nous les rejetions.

 

Jusqu’à notre étude plutôt fouillée sur l’existence d’un sosie de Paul VI, nous n’étions pas convaincus de l’existence d’un tel sosie. Les photographies présentées comme preuves nous paraissaient fort peu concluantes.

Le seul indice jusqu’ici était un court extrait d’une allocution, a priori, de Paul VI. Le débit de parole y semble plus rapide, la voix plus haut perchée, que ce dont nous avions l’habitude chez Paul VI. Le ton semble plus jovial même. (la prise de certaines substances excitantes ou stimulantes -que ce soit dans le cadre de l’alimentation, d’un traitement, ou autre- pourraient  après tout en être la cause).

C’était  matériellement jusqu’ici la seule chose qui pour nous, pouvait faire penser à l’existence d’un sosie. Mais nous n’avons pas fait d’étude scientifique sur l’enregistrement. Et il faut savoir que l’on peut obtenir, même sans le vouloir, en archivant un enregistrement, un débit légèrement plus rapide et une tonalité légèrement différente. Cela ne peut en aucune manière constituer une preuve suffisante. Un indice tout au plus.

Quant au sonogramme qui fut en son temps présenté comme une indubitable  preuve par Theodor Kolberg, nous sommes obligés de l’accepter comme tel, sans pouvoir juger du sérieux de la démarche et de sa fiabilité à toutes les étapes, ce qui somme toute est assez mince, du moins insuffisant.

Cela dit, les apparitions de Bayside et les exorcismes suisses (que nous rejetons pour rappel), nous affirment qu’un sosie de Paul VI a remplacé le vrai Pape depuis 1975.

Nous sommes au regret d’annoncer qu’au vu des photographies disponibles, et selon des témoignages fiables, le vrai Paul VI était bien visible au cours de la période allant de 1975 à 1978. C’est bien lui qui était présent le 13 mai 1978 à St Jean de Latran et bien sa dépouille mortelle qui était visible à partir du 7 août 1978, lendemain de sa mort annoncée.

En dehors de ce court extrait sonore, assez troublant certes, les photographies étudiées non seulement ne nous convainquent pas de la réalité de l’existence d’un sosie au court du pontificat de Paul VI, mais nous prouvent le contraire.

 

 

Il semblerait bien, à preuve du contraire, que ce carême 2016 aura porté le coup de grâce à la théorie de l’existence d’un sosie de Paul VI. Et du même coup, par voie de conséquence, à l’origine surnaturelle des apparitions de Bayside et à la fiabilité et la crédibilité des aveux des démons au cours des exorcismes suisses, ces deux piliers qui ont porté à la connaissance des hommes la prétendue existence du sosie du Pape Paul VI.

 

Cette Sainte Quarantaine aura peut-être raison des dernières attaches, notamment parmi les survivantistes, à des arguments bien incapables d’entraîner une adhésion.   …?

Cette Sainte Quarantaine aura peut-être raison des dernières résistances aux arguments d’une indispensable démarche rationnelle.   …?

      

Saint Joseph, Protecteur de la Sainte Église, priez pour nous.

      

        

    Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous.

       

      Le collectif survivantiste Paul VI.