La dévotion aux Anges [IV] — Les « exorcismes suisses »

(article revu et modifié, août 2020)

    

Et Manué dit à l’ange du Seigneur : Quel est ton nom, afin que nous puissions te glorifier, quand tes paroles seront accomplies ? Et l’ange du Seigneur lui répondit : Pourquoi me demandes-tu mon nom, qui est Admirable ?Juges, XIII, 17-18 [Septante]

 

_______   

 

saint_michel_archange_vitrail

   

Ce présent article, est le 4ème d’une série exposant l’enseignement de l’Église concernant la dévotion aux Anges, et les conséquences pratiques qui en découlent concernant la véracité des apparitions de Bayside et des révélations faites par le démon lors des exorcismes suisses.

 Tous les extraits d’ouvrages que nous citons, ont leurs sources répertoriées dans l’article intitulé La dévotion aux Anges [I] – Bibliographie & Annexes[1] et y sont, pour la plupart, reproduits au format photo.

[Certains passages de citations ont été mis en gras par nos soins]

 

_______

   

  • Dans le 2ème article La dévotion aux Anges [II] – L’enseignement de l’Église[2], à travers l’étude d’une controverse, nous avons brièvement exposé la doctrine de l’Église à propos de la dévotion aux Anges. La conclusion fut la suivante :

Il nous est interdit d’invoquer, par leurs noms, d’autres Anges que les trois Archanges cités dans la Bible, à savoir : Saint Michel, Saint Gabriel et Saint Raphaël.

  

  • Dans le 3ème article La dévotion aux Anges [III] – Le calendrier des « anges » du jour[3], nous avons mis en évidence que les révélations de Gabrielle Bitterlich, et notamment son calendrier des « anges » du jour, ne viennent pas de Dieu.

  

Ces deux articles précédents sont essentiels pour bien comprendre le développement qui va suivre.

   

_______

   

Dans ce 4ème article, nous avons analysé le premier volume des « exorcismes suisses », à la lumière des enseignements de l’Église que nous avons vus précédemment. Les conclusions que nous pouvons en tirer n’iront pas sans déplaire à leurs fervents défenseurs.

 

Lien de téléchargement du 1er volume des exorcismes suisses :

—> Avertissement de l’au-delà à l’Église contemporaine (vol.1) <—

  

saint_michel_archange_statue_profil_bw

 

_______

   

Les “exorcismes suisses“

 

Les exorcismes de la possédée Rita Biedermann 

Rita Biedermann (1937-2014) est le nom de la personne qui fut victime du démon lors de ce que l’on appelle communément les « exorcismes suisses », du fait du lieu où ils se sont déroulés. Nous ne nous attarderons pas sur le vécu de Mme Biedermann ; les lecteurs qui souhaiteraient des renseignements à son sujet pourront lire la « notice biographique » présente p. 27-32 du volume n°1 des exorcismes [4].

    

De la pratique de l’exorcisme

Avant toute chose, il nous semble important de nous rappeler l’enseignement de l’Église au sujet de la pratique des exorcismes, et des précautions à prendre lorsque l’on à faire au démon.

Le Rituel indique la façon de procéder et donne aux exorcistes de très sages conseils. Nous ne pouvons que rappeler les principaux. Quand une fois la possession a été constatée, et qu’on a été délégué pour pratiquer les exorcismes :

[…]

Après avoir récité les prières prescrites, l’exorciste procèdera aux interrogations. Il doit poser les questions avec autorité, et se borner à celles qui sont utiles, et que conseille le Rituel : sur le nombre et le nom des esprits possesseurs, le temps et les motifs de leur invasion ; on le somme de déclarer quand il sortira et à quel signe on reconnaîtra sa fuite, le menaçant, s’il s’obstine à résister. […] On évitera avec soin le verbiage, les plaisanteries, les questions oiseuses ; si l’esprit malin fait des réponses mordantes ou risibles, se lance dans des digressions, on lui impose silence avec autorité et dignité.

Adolphe TANQUEREY – Précis de Théologie Ascétique et Mystique – §1546-1547 – ch. III, §II-II, 2°[5]

   

L’influence accrue des démons en ces temps de désordre, l’abandon de la pastorale des exorcismes de la part du clergé progressiste, provoquent un afflux de demandes de secours auprès des prêtres de la Tradition.

Notre attitude dans ce domaine sera d’une grande prudence et sagesse : d’abord éliminer les cas qui relèvent de la médecine ; exiger la pratique religieuse traditionnelle, spécialement l’assistance fréquente au saint sacrifice de la Messe, le sacrement de pénitence, la récitation du Rosaire, la prière à saint Michel Archange, puis le petit exorcisme de saint Michel, enfin, rarement, le grand exorcisme.

Au cours de ces exorcismes, ne jamais poser de questions indiscrètes, ne jamais entrer en conversation avec les démons, mais leur commander impérativement à la manière des prières du grand exorcisme.

Les démons sont très intelligents et fourbes, ils excitent la curiosité, pour en arriver lentement mais sûrement à envoûter le prêtre exorciste, et finissent par lui faire accomplir leurs volontés en imposant des actes généralement bons, pour en arriver à des actes mauvais lorsqu’ils dominent les volontés.

Il faut donc refuser tout dialogue ; c’est ainsi que Satan a perverti Ève qui a accepté le dialogue.

Mgr Lefebvre – Itinéraire spirituel (1990), extrait du chapitre VI : Les Anges

     

_______

 

Ce que nous enseigne A. Tanqueray et Mgr Lefebvre :

1) Ne jamais entrer en conversation avec les démons :
Un exorcisme est un interrogatoire et non une discussion, ainsi, comme le dit Mgr Lefebvre, nous ne devons “jamais entrer en conversation avec le démon“. L’exorciste se doit d’interroger le démon, mais comme le rappelle A. Tanqueray, “Il doit poser les questions avec autorité, et se borner à celles qui sont utiles, et que conseille le Rituel“, le reste est de trop. De plus, il doit éviter “avec soin le verbiage“ et “les questions oiseuses“ qui risquent justement d’outrepasser la limite entre interrogatoire et conversation.
Entrer en conversation avec le démon est une grande imprudence. L’homme croit pouvoir lui résister et mener la discussion à la fin voulue, mais c’est sous-estimer alors l’intelligence diabolique qui, très subtilement, saura prendre le dessus et induire en erreur celui qui l’interroge (cf. De la divination des démons – Saint Augustin [6]).
  

2) Les démons excitent la curiosité :
comme nous allons le voir, c’est surement cela qui a poussé les prêtres qui exorcisaient Mme Biedermann, à tomber dans le piège.
  

3) Les démons finissent par faire accomplir leurs volontés :
nous allons constater également que certaines paroles du démon sont bel et bien démoniaques, et que les exorcistes se croyant protégés, s’étant en réalité écartés des règles prudentielles fixées par le rituel, sont tombés dans le piège.

   

_______

 

saint_michel_archange_vitrail_eglise_saint_martin_florac

 

Analyse des exorcismes     

Ne méprisez pas les prophéties ; mais éprouvez tout, et retenez ce qui est bon ; abstenez-vous de toute apparence de mal.

1 Thes. V, 20-22

Toute révélation contraire à la foi ou aux bonnes mœurs, doit être impitoyablement rejetée, d’après l’enseignement unanime des Docteurs, fondé sur cette parole de Saint Paul : « Quand nous-mêmes, quand un ange venu du Ciel vous annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème » (Galat., I, 8). Dieu ne peut en effet se contredire, ni révéler des choses contraires à ce qu’il nous enseigne par son Eglise.

Adolphe TANQUEREY – Précis de Théologie Ascétique et Mystique – §1501 – ch. III, art. I, §I-I, 2°-B[5]

   

Éclairés par la parole de Saint Paul, nous procéderons maintenant à une analyse très simple. Nous citerons certains passages des exorcismes et nous essayerons de discerner ce qui dans ces derniers contredit la doctrine de l’Église concernant la dévotion aux Anges.

    

Exorcisme du 14 août 1975 (p. 35)

Exorciste : Nous t’ordonnons au nom de la Sainte Croix, du Précieux Sang, des cinq saintes Plaies, des quatorze stations du Chemin de la Croix, de la Très Sainte Vierge Marie, de l’Immaculée Conception de Lourdes, de Notre-Dame du Saint Rosaire de Fatima, de Notre-Dame du Mont Carmel, de Notre-Dame de la grande victoire de Wigratzbad, des sept Douleurs de Marie, de l’Archange Saint Michel, de tous les neuf Chœurs des Esprits bienheureux, de l’Ange Erabel, Ange gardien de cette femme, de Saint Joseph, terreur des Esprits mauvais, des saints patrons de cette femme, de tous les saints Anges gardiens et Anges de prêtres, de tous les Saints du ciel, spécialement de tous les saints exorcistes, du saint Curé d’Ars, de Saint Benoît, des serviteurs et servantes de Dieu, Padre Pio, Thérèse de Konnersreuth, Catherine Emmerich, de toutes les âmes du Purgatoire et au nom du Pape Paul VI.

   

1) La désobéissance :

Nous voici devant une invocation qui doit nous laisser perplexes : “au nom, […], de l’ange Erabel, Ange gardien de cette femme“.

Même s’il s’avère que cela puisse être le nom de l’Ange gardien de cette femme, nous voici déjà dans la désobéissance vis-à-vis de l’enseignement de l’Église. Il est, rappelons-le, interdit d’invoquer, par leurs noms, d’autres anges que les trois contenus dans l’Écriture (cf. La dévotion aux Anges [II] – L’enseignement de l’Église [2]).

   

Exorcisme du 8 juin 1977 (p. 169)

Exorciste : Tu as pu nous apprendre des choses merveilleuses sur les Anges. Nous allons en remercier spécialement la Sainte Vierge.

  

2) La curiosité :

Le démon a réussi à passer à la 2ème étape, il a attisé la curiosité humaine. Sous couvert de bonne parole, il mène lentement mais surement les prêtres exorcistes vers son but.

   

Exorcisme du 29 juin 1977 (p. 184)

Démon : Où est donc, chez les chrétiens d’aujourd’hui, le sacrement de confirmation, la marque de soldat du Christ qu’ils ont sur le front ? Les catholiques ont pourtant cette marque – et les prêtres ont en plus la consécration sacerdotale – et ils auraient les Anges pour les assister. Pourquoi les prêtres ne prient-ils pas les saints Anges, pour l’amour du Ciel ? Pourquoi n’invoquent-ils pas les saints Patrons ? Et les saints Pierre et Paul ? Et tous les Apôtres et Saints et Docteurs de l’Église ? Ce qu’ils pourraient leur enseigner, ou leur inspirer, s’ils les invoquaient ! Et avant tout le Saint-Esprit !

 

Nous sommes le 29 juin 1977, voilà un certain nombre d’exorcismes qui ont été pratiqués déjà sur Rita B. et le diable s’érige maintenant en donneur de leçon.

   

Exorcisme du 29 juin 1977 (p. 187)

Démon : A ce propos, nous devons dire maintenant (il crie d’une voix tourmentée) : Vous prêtres, vous Évêques, vous Cardinaux, prêchez de nouveau la vertu ! Suivez le chemin de la croix ! Réfugiez-vous dans le Cœur de l’Immaculée ! Invoquez les saints Anges ! Invoquez spécialement le Saint-Esprit avec sa Force ! Prêchez l’Évangile dans son esprit le plus authentique – la prédication de la vertu et de la croix !

   

3) Le démon finit par faire accomplir sa volonté :

Le démon se répète, et dans une logorrhée de bons préceptes il glisse subtilement un « acte généralement bon », comme disait Mgr Lefebvre, et arrive lentement mais surement à son but : nous faire invoquer des mauvais anges.

   

Exorcisme du 21 septembre 1982 (p. 232)

Démon : On pourrait même dire, moi, démon, je dois dire que les hommes pourraient prier pour que les animaux ne meurent pas, prier ces Anges qui sont chargés de conduire et de diriger les animaux ainsi que les vallées, les montagnes, etc.. Les hommes feraient bien de prier pour que l’univers soit dirigé d’une façon plus parfaite, je veux dire, qu’ils le dirigent l’univers, certes, selon la volonté du TRÈS-HAUT, mais ils pourraient le faire d’une façon encore plus complète, et il y aurait encore plus d’Anges qui viendraient en aide aux hommes pour que tout soit dirigé selon le plan du TRÈS-HAUT, si les hommes voulaient bien prier.

   

D’une manière un peu maladroite, le démon invite de nouveau à prier les Anges (mais quels Anges ?) pour que Dieu dirige l’univers d’une façon plus parfaiteplus complète

   

saint_michel_archange_statue_mont_bw

   

Exorcisme du 21 Septembre 1982 (p. 232)

Démon : Il n’y a que très peu de gens qui prient leur Ange gardien et encore bien moins ceux qui prient l’Ange du jour parce qu’ils ne le connaissent même pas; il y en a très peu qui prient les Anges, les choeurs des Anges et les Anges de l’univers, voilà ce que je devais vous dire. C’est pourquoi vous ne devriez pas vous étonner s’il y a tant de malheurs qui arrivent aux hommes, tant d’accidents, de tremblements de terre, tant d’animaux qui meurent, de catastrophes, d’inondations, d’incendies et toute chose du même genre.

                 

Cette fois-ci nous y sommes ! On touche au but : “l’Ange du jour“ !

Ici, le démon semble faire allusion au calendrier de Gabrielle Bitterlich. En tout cas, nombre de survivantistes qui suivent à la lettre ce que disent les exorcismes suisses, se font les défenseurs de ce calendrier et invoquent surement ces fameux « anges du jour » suivant le conseils du démon.

Nous vous renvoyons à ce que nous avons vu précédemment quant à ce calendrier des « anges du jour » qui contient le nom d’au moins un démon (« Raguel ») et donc doit être rejeté (La dévotion aux Anges [III] – Le calendrier des « anges » du jour[3]).

   

Exorcisme du 21 septembre 1982 (p. 233)

Démon : On m’a forcé à vous révéler tout cela au sujet des Anges, mais ce n’est qu’un bref aperçu, car il y aurait, à ce sujet beaucoup plus de choses à dire, à expliquer, et à commenter. Mais je dois encore ajouter – comme nous avons déjà dû le dire, que, le jour de sa fête, l’Ange du jour est celui dont on peut obtenir des grâces toutes particulières pour soi-même, pour l’humanité et pour l’Église. Je ne veux pas en dire plus!

Exorciste : Au nom de Jésus… !

Démon : On peut même invoquer l’Ange du jour en disant : « Donne-nous toutes les grâces que nous pouvons implorer pour nous, pour l’Église et les hommes. Mais demande aussi aux autres Anges qu’ils implorent eux aussi des grâces toutes particulières pour nous en ce jour qui est celui de ta fête. »

                 

La curiosité !

“On m’a forcé à vous révéler tout cela au sujet des Anges, mais ce n’est qu’un bref aperçu“… “il y aurait, à ce sujet beaucoup plus de choses à dire, à expliquer, et à commenter“ …

Le démon attise la curiosité humaine et manipule le prêtre en ce mettant en position de victime : “Je ne veux pas en dire plus“… Et au nom de Notre Seigneur Jésus-Christ, le prêtre lui ordonne justement d’en dire plus…

“On peut même invoquer l’Ange du jour“ … 

   

Exorcisme du 21 septembre 1982 (p. 234)

Démon : Je dois vous dire, moi, démon, moi qui occupe le second rang dans la hiérarchie des mauvais esprits, bien que cela constitue pour moi une terrible humiliation, je suis obligé de vous dire – parce que je suis un Ange déchu occupant un rang si élevé – que l’on perd des quantités incalculables de grâces quand on n’invoque pas les Anges et les Saints du jour. Chaque fois qu’il célèbre la Messe, tout prêtre devrait s’adresser aux fidèles, avant de commencer, et leur dire à haute voix, avant de se rendre à l’autel : « nous célébrons aujourd’hui la fête de tel Ange et de tel Saint ou de tel martyr. » Invoquez-les aussi pendant la Sainte Messe surtout afin qu’ils vous obtiennent les grâces qui vous sont réservées en ce jour par l’intercession des Anges et des Saints du jour. Vous obtiendrez alors des grâces supplémentaires. Unissez l’Ange et le Saint du jour au sacrifice de la Messe. Bien sûr, les choeurs des Anges y sont déjà présents, mais ce sont surtout ces Anges du jour que l’on doit invoquer.

   

“ce sont surtout ces Anges du jour que l’on doit invoquer“… Toujours la même chose, mais cette fois avec plus d’insistance.

   

Exorcisme du 21 septembre 1982 (p. 238)

Démon : Ce n’est pas moi qui ai voulu vous dire cela, mais j’y fus contraint par la Toute Puissance et la majesté du TRÈS- HAUT, je ne voulais pas avouer tout cela (il pousse des cris), cela ne peut que nous faire tort, mais ce n’est que la vérité, toute la vérité, l’irrévocable et entière vérité à laquelle vous aussi vous ne pouvez vous soustraire.

   

Nous voici encore dans une situation des plus dérangeantes. Le démon nous dit que c’est Dieu Lui-même qui veut nous faire connaître cette pratique interdite par l’Eglise.

“mais ce n’est que la vérité, toute la vérité, l’irrévocable et entière vérité à laquelle vous aussi vous ne pouvez vous soustraire.“

   

Exorcisme du 21 septembre 1982 (p. 238)

Démon : Tout comme on doit propager les noms que portent les Anges, on doit aussi faire connaître l’existence de l’Enfer, je dois vous le dire, il faut faire connaître l’existence des bons Anges, des Anges déchus et de l’Enfer. Ils existent. Les noms des Anges du jour et des Archanges devraient aussi être connus. On peut, bien sûr, invoquer les Anges sans plus. Mais lorsque l’on sait à quel jour et pour quelle mission tel Ange fut précisément doté de puissance, alors on l’appellera volontiers à l’aide, en toutes circonstances, et avec plus de ferveur, oui on l’invoquera davantage que si on ne sait rien de tout cela.

   

On progresse toujours plus, ce n’est plus seulement les noms des “anges“ du jour qu’il faut connaître, mais également les noms des archanges…

   

Exorcisme du 21 septembre 1982 (p. 239)

Démon : Aujourd’hui j’ai dû dire beaucoup de choses sur les Anges. C’est pourquoi depuis le début, j’ai été tellement excité, aussitôt que je suis entré dans cette pièce. C’est pourquoi, je ne voulais pas parler. Ce sont des vérités d’une valeur inestimable, que je hais parce qu’elles nous font beaucoup de mal, à nous qui sommes en Enfer, et qu’elles ne peuvent que nous porter préjudice. Mais j’ai été obligé de vous les faire connaître, sur l’insistance de la Reine des Anges et sur l’ordre du Ciel et de la TRINITÉ parce que, nous, qui sommes en Enfer, nous provoquons tant de malheurs, surtout en ce moment, et parce que grâce aux Anges vous augmentez votre force contre nous et que jamais vous n’invoqueriez assez les Anges et surtout aussi les Anges du jour, ainsi que, comme je l’ai déjà dit, l’Ange d’une paroisse, d’un diocèse et celui de la chapelle ou de la salle où se célèbre une Messe. Là aussi, un Ange tout particulier est présent pendant cette Messe. Voilà ce que j’avais à dire.

   

« grâce aux Anges vous augmentez votre force contre nous » … le démon essaie encore de nous tenter et nous dit une fois de plus que nous n’invoquons pas assez les anges et « surtout aussi les Anges du jour ».

Voilà bel et bien son but : nous faire invoquer ces fameux “anges“ du jour.

 

Exorcisme du 1er novembre 1982 (p. 240)

Démon : Je dois dire qu’on doit invoquer les sept Archanges, surtout en ce moment, par leurs noms respectifs. La grande valeur de leur intercession, leur puissant secours et leur nature particulière sont inestimables et sublimes. Certes, ce n’est pas moi qui veux vous dire cela, mais je dois le faire, je suis terriblement forcé aujourd’hui de vous parler des sept Archanges, de leur secours, de leur grandeur et combien, tout particulièrement, ils prodiguent leurs secours, et quel puissant choeur d’Anges se tient derrière chacun d’eux.

[…]

Je dois avouer que nous les craignons. Nous craignons terriblement même ces Anges les plus petits sans parler de ceux qui sont plus grands et des Archanges eux-mêmes. Voilà pourquoi on doit les invoquer.

   

Cette fois, le démon use de la plus grande précision nous expliquant bien que nous devons user de “leurs noms respectifs, au cas où nous n’aurions pas compris. Or, cette pratique rappelons a été condamné plusieurs fois par l’Eglise.

  

Exorcisme du 1er novembre 1982 (p. 241)

O…ar est l’Ange de la nuit, celui qui, si je puis dire, écoute tous les bruits de la terre, qui les écoute avec attention, pour éloigner les mauvaises influences. Aux hommes qui risquent de devenir des toxicomanes, il peut encore apporter de l’aide et éloigner le danger quand on l’invoque et quand on le prie dans ce but-là. Il est tout aussi capable de sauver ceux qui sont déjà tombés dans la toxicomanie. O…ar est l’Ange des ténèbres et de la nuit. L…iel est l’Ange contre le désespoir. C’est l’Ange très puissant qui vient en aide aux accablés, il les prend avec lui, les réconforte et les remet sur le bon chemin. Je ne veux pas en dire davantage. — (les noms de ces “Anges“ ont été coupés volontairement)

  

On peut voir à quel point la supercherie va loin. Le démon nous dévoile maintenant deux nouveaux noms d’ “Ange“ et nous demande d’invoquer, pour nous “apporter de l’aide“, l’Ange des ténèbres et de la nuit… joli surnom pour un “Ange“ de Dieu…

  

_______

    

saint_michel_archange_statue_doree_4

   

Conclusion

    

A toutes les époques, il y a toujours eu quelques personnes favorisées de lumières surnaturelles, non pour révéler une nouvelle doctrine de foi, mais pour la direction de la conduite humaine.

Saint Thomas d’Aquin, IIa IIae, q. 174, a. 6, ad 3

    

Nous espérons que cette petite étude vous aura fait changer d’avis sur le caractère « dogmatique » qu’ont pu acquérir ces fameux exorcismes dans nos milieux survivantistes.

Le diable peut très bien dire la vérité certes ; ainsi a-t-il dit la vérité en annonçant que Paul VI était encore en vie et peut-être concernant d’autres choses encore. Mais il est sans conteste le père du mensonge et comme nous avons pu le constater à maintes reprises, il nous pousse dans ses retranchements et nous amène peu à peu par le dialogue à faire sa volonté.

     

Le monde angélique est encore parsemé de mystères, ainsi devant une nouveauté il nous faut redoubler de prudence surtout quand celle-ci vient de la bouche du démon.

Alors frère Bernard, voyant que c’était là un ange du Seigneur, dit, avec une grande dévotion, et révérence, et joie : « O ange bienheureux de Dieu, dis-moi quel est ton nom ? »

A quoi l’ange répondit : « Pourquoi demandes-tu mon nom, qui est trop merveilleux pour être connu ? » Et puis, cela dit, il disparut, et laissa le frère Bernard grandement consolé, si bien qu’il fit tout le reste du chemin avec une joie extrême.

Les petites fleurs de Saint François d’Assise (Fioretti) – Trad. de T. de WYZEWA (1947) – ch. IV, p. 36-37

     

Prenons garde à ne pas être trop curieux et contentons-nous des nombreuses dévotions déjà existantes que nous enseigne l’Église concernant les Saints Anges.

   

_______

    

« Lucifer avec un grand nombre de démons seront détachés de l’enfer : ils aboliront la foi peu à peu et même dans les personnes consacrées à Dieu ; ils les aveugleront d’une telle manière, qu’à moins d’une grâce particulière ces personnes prendront l’esprit de ces mauvais anges »

   

Notre-Dame de la Salette, priez pour nous.

 

Article suivant : La dévotion aux Anges [V] — Les « apparitions » de Bayside

 

_______

 

Ô Marie, Reine des Anges, priez pour nous.

Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous.

 

Le collectif survivantiste Paul VI.

    


[1] La dévotion aux Anges [I] — Bibliographie & Annexes

[2] La dévotion aux Anges [II] — Enseignement de l’Eglise

[3] La dévotion aux Anges [III] — Le calendrier des « anges » du jour

[4] Avertissement de l’au-delà à l’Église contemporaine (vol.1)

[5] eti.martin.free.fr/la-mystique/TANQUEREY.doc

[6] De la divination des démons — Saint Augustin

[7] La survie du Pape Paul VI — Pourquoi ce blog ?

[8] http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/boudon/tableange.htm